Innov’61 : bilan de l’année 2010

La Cuma départementale Innov’61 a fait son Assemblée Générale annuelle le 24 février dernier.

2010 est la première année de fonctionnement avec deux déchiqueteuses à grappin puisque la Valormax (orange) est arrivée fin 2009. Après quelques réglages, le système de régulation de ce modèle est plus performant. Quelques photos avec les déchiqueteuses de la CUMA Innov’61 prises sur plusieurs chantiers :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

485 heures de déchiquetage ont été comptabilisées en 2010 soit un volume similaire à 2009. Il ne faut pas hésiter à préciser au chauffeur le niveau de qualité de plaquette souhaité (surtout pour un approvisionnement en chaudière automatique).

Avec un débit de chantier moyen de 40 à 45 m3 / heure, c’est ainsi un volume de                  20 000 m3 de plaquettes vertes qui sont produites chaque année dans l’Orne. Le prix de revient de la prestation de déchiquetage (facturé à l’heure de rotor) par la CUMA revient donc  en moyenne à 5.5 € par mètre cube produit. A condition d’avoir bien préparé son chantier, prévu les bennes et le lieu de stockage pour que les plaquettes produites puissent sècher correctement … un treuil forestier est disponible à la CUMA pour faciliter le déplacement des branches si besoin.

L’organisation ne change pas ; pour plus d’informations et pour vous inscrire, il faut contacter votre responsable de secteur:

Bocage Nord : Claude Harivel au 02.33.96.43.32
Bocage sud : Sylvain Poussier au 02.33.38.34.61
Centre de l’Orne : Stéphane Mesnil au 02.33.37.36.19
Perche : Hubert Mousset au 02.33.25.02.51
Pays d’Ouche et Pays d’auge : Pierre Fougeray au 02.33.35.50.52

 

Ces contacts par canton mais aussi des conseils sur la préparation des chantiers sur la fiche « l’activité déchiquetage de la Cuma Innov’61  » : à télécharger en cliquant ICI.

 

Un dernier conseil :

Après le déchiquetage, la haie repousse… sauf interventions abusives !

De plus en plus il faut penser à baliser vos haies recépées, surtout en bord de route : le passage de l’épareuse et du lamier les trois premières années de repousse après recépage est à éviter.

 Et pour tout complément d’informations contacter la Fdcuma 61 : 02.33.80.82.95

Publicités
Cet article a été publié dans Haie bocagère, Plaquettes bocagères, Pour les agriculteurs, Production de plaquettes et déchiquetage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Innov’61 : bilan de l’année 2010

  1. MILLET Christian Géomètre-Expert dit :

    Bonjour

    j’aimerai connaitre le coût de revient total d’un mètre cube de bois déchiqueté en comptabilisant l’abattage des haies et la production de plaquettes

    merci de attention

    cordialement

    M BARRE

    • Bonjour,
      Le coût de production des plaquettes avec main-d’œuvre comprise (abattage + mise en tas + déchiquetage + mise à l’abri sous hangar) pour un agriculteur exploitant ses haies bocagères dans notre département se situe autour de 17 € / m3 vert rendu sous hangar agricole proche (moins de 10 km de la haie).
      1 m3 vert pèse environ 330 kg en vert et 1 m3 sec (3-4 mois après sous abri) pèse environ 250 kg en sec.
      Si on veut utiliser les plaquettes sèches, il faut donc prendre en compte la perte de matière liée au séchage : environ 15 % de perte de volume et 25 % en poids pour passer des plaquettes dites vertes (environ 45 % d’humidité) à des plaquettes sèches (moins de 25 % d’humidité).

      Par ailleurs différents paramètres entrent en compte dans la production de plaquettes :
      – le temps passé à la conduite et à l’entretien de haie comptabilisé ou non (quelle valeur donne t’on au bois ?),
      – le type de haies et sa densité qui rend l’abattage plus ou moins long (cépées de noisetier, têtard de chêne, taillis de châtaignier ? etc…) et sa localisation (bord de route ou fond de vallée ,),
      – le type de déchiqueteuse utilisée,
      – la distance du hangar de stockage à la haie (coût du transport).
      Le sujet peut donc être source de discussions, et les bases de calcul variables selon le contexte local.

      Réjane GROSSIORD, FDCUMA 61.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s