Démonstration du 6 mars : élagage et abattage mécanisé

 

Avec plus de 150 personnes présentes, la démonstration à Couvains en présence de trois matériel a permis de montrer l’intérêt mais aussi les conditions d’utilisation d’outils d’abattage mécanisé pour les haies bocagères.

Télécharger le communiqué de presse en cliquant ICI.

Reportage sur France 3 au 19/20 diffusé le 12 mars 2012 :

 

 

 

 

 

 

L’introduction par la Fédération des cuma : les outils existants :

Les matériels présents en démonstration : Xylocut 300 de Rabaud, Timbercoop à la cuma Calvados Innovation et Westtech C350.

Sur télescopique : outil facile à atteler, qui permet de prendre les branches une à une mais diamètre de coupe et débit de chantier limité.

Xylocut 300 de Rabaud

-> diamètre maxi de 30 cm (bois tendre) – une lame poussée par le vérin vers l’avant pour ne pas abimer les tissus – coupe nette – une seule tige à la fois – 480 kg – un seul circuit hydraulique – environ 16 000 € HT d’investissement – bientôt un outil Rabaud sur pelle.

Sur pelles (de 20 Tonnes): outils nécessitant un chauffeur expérimenté, débit de chantier intéressant mais coupe à reprendre à la tronçonneuse pour faire net, coût de transport non négligeable.

Cuma Calvados Innovation (14) -> Timbercoop

-> diamètre maxi de 40 cm – un sécateur à deux lames – système groupeur pour couper et collecter plusieurs branches avant pose en tas – 1.8 T – débit de 80 à 120 ml/heure en moyenne – coupe « brute » nécessitant une finition – éviter branches inférieures à 20 cm de diamètre – prestation en cuma – coupeur à 19 000 € HT en 2010.

Westtech C350 revendu par Blanchard TP

-> diamètre maxi de 35 cm (existe un modèle au-dessus) – un sécateur à une lame – système groupeur pour couper et collecter plusieurs branches (option) avant pose en tas – débit de 20 à 40 T/h – rotator permettant une rotation de la tête à l’infinie – coupe « brute » nécessitant une finition – tête avec adaptation à 32 000 € HT env.

A noter pour les outils sur pelle avec sécateur : la puissance de la pelle et le système de coupe causent faits à l’origine pour une seule tige verticale causent dans les cépées une coupe « brute » montrant par endroits une tige fendue verticalement. Cet outil permet de dégrossir le travail de couper pour des branches faisant plusieurs mètres. Par contre, il est nécessaire de procéder à une finition à la tronçonneuse pour obtenir une coupe nette, gage de repousse. Penser à demander au chauffeur de couper plus haut que voulu (env. 80 cm plus haut) pour pouvoir ensuite reprendre à la tronçonneuse le billon restant au niveau de la souche.

Bertand MACÉ, agriculteur à Couvains et délégué départemental de la Fédération des cuma : « La démonstration a répondu à nos attentes, chacun outil a ses limites mais l’abattage mécanisé permet de couper les haies rapidement et en toute sécurité. La finition prend peu de temps. Le bois est déjà en tas pour pouvoir le valoriser le bois-énergie. Un projet en intercuma pourrait voir le jour dans le Pays d’Ouche si suffisamment d’agriculteur sont intéressés « . Contact : 02.33.34.87.62

Voir cet article dans Entraid’ le journal des cuma par ICI.

Publicités
Cet article a été publié dans Haie bocagère, Pour les agriculteurs, Production de plaquettes et déchiquetage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s