Mesurer et améliorer la qualité de son bois déchiqueté :

2013-04-05 10.33.32En partenariat avec Pays d’Ouche Développement, la Fédération des cuma a animé le 5 avril un atelier technique sur la qualité du bois déchiqueté. 16 personnes se sont retrouvées chez Pascal Ferret à St Pierre des Loges. Dans un premier temps, agriculteurs et élus ont été sensibilisés à l’influence de l’organisation de leur chantier de déchiquetage et du stockage de leur bois sur la qualité de celui-ci. Ensuite, deux tests pratiques et reproductibles ont été présentés.

photo 5Le premier concerne la granulométrie grâce à un tamis qui permet d’extraire le taux de fines et le taux de grossier afin de déterminer s’ils sont en adéquation avec les normes de granulométrie pour les chaudières inférieur à 250 KW. Un travail est engagé pour que ce type de tamis soit mis à disposition des adhérents dans chaque secteur de déchiquetage.

DSCF0628Le deuxième test concerne la mesure de l’humidité. La méthode micro-onde permet de réaliser le test chez soit. Un protocole a été distribué à chaque personne présente.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s